Automne

Saison Automne

La belle époque des randonnées

gite-vosges-randonnee

Eté indien. Oui, la pièviche profite de l'été indien.

Nous sommes à seulement 450 mètres d'altitude. Mais à 750 km de l'atlantique et entourés de sommets frôlant les 1000 mètres, nous ne connaissons que très rarement les brumes d'automne.

Le soleil rétrécit sa course, ses rayons sont moins fougueux et dame nature s'empare de ces instants pour nous offrir de nouvelles scènes de vie.

Ambiance automnale

gite-vosges-randonnee

Les randonnées deviennent hautes en couleurs. Les branches se chatouillent discrètement.
La forêt met sa robe rousse. La diversité des essences crée un magnifique patchwork.
Le vert sombre des sapins s'efface devant le jaune des hêtres, le rouge des érables et toutes ces couleurs réunies en une palette changeante. Passez au même endroit une semaine plus tard et c'est le renouveau.

Les petites gelées du matin nous assurent une journée d'un bleu azur. Vues imprenables depuis les massifs sur d'autres ballons. Régalez votre vue depuis les sommets. Les plaines d'Alsace et de Lorraine sont noyées dans le brouillard. Et vous, marcheurs, vous avez gagné les sommets ensoleillés.balade et rando

Nos montagnes toutes proches se découvrent depuis le gîte. A cette saison, en randonnée, les pauses sont plus longues que de coutume. Le spectacle du grand cirque de la nature est trop beau pour ne pas s'y attarder.
A portée de roues le Climont, le Brézouard, le Kastelberg, le Hohneck, le Rainkopf et bien d'autres. Ces sommets facilement accessibles vous offriront des panoramas sublimes. Profitez de ces journées claires qui permettent d'apercevoir le Mont Blanc, les Grandes Jorasses et les Alpes suisses.

A une moindre altitude arrêtez-vous

Spectacle d'une nature colorée et généreuse qui fait don de ses fruits. Observez l'écureuil en quête de noisettes. Retrouvez les traces des sangliers qui fouillent les mousses à la recherche de glands. Si par bonheur vous êtes présents à la mi-septembre , venez découvrir le brame du cerf. Ce long cri rauque et guttural ne laisse jamais indifférent.

Les colchiques dans les prés et le bruit des bûches que l'on empile sont le signe d'un hiver qui approche.